Magistère, doctrine et théologie Catholique

 

 

Saint Augustin, Docteur de l'Eglise : « Il faut haïr le péché et aimer le pécheur »

 

 

La communion des Saints

 

 

Source : http://www.vatican.va/archive/compendium_ccc/documents/archive_2005_compendium-ccc_fr.html

 

 

Source : http://www.vatican.va/archive/FRA0013/_INDEX.HTM

 

 

 

 

CONDITIONS POUR OBTENIR UNE INDULGENCE PLENIERE PAR PERSONNE ET PAR JOUR POUR UN DEFUNT OU POUR SOI-MEME

 

 

Communion dans la main ? Textes officiels de la Sainte Eglise

 

Source : http://catholiquedu.free.fr/2012/Communion.pdf

Téléchargement du fichier en .pdf

 

 

 

 

 

Concile de Trente, le décret sur la Justification (1547)

 

 

L'humanité de l'embryon

 

 

Eschatologie

 

 

La venue glorieuse du Christ (le retour du Christ) - Bible et patristique

 

 

Théologie Dogmatique

 

LA TRES SAINTE TRINITE

 

LE CIEL, LE PURGATOIRE, L'ENFER

 

LES SAINTS ANGES DU CIEL

 

LE PECHE ORIGINEL ET LA QUESTION DU MAL ET DE LA SOUFFRANCE

 

Source : http://www.virgo-maria.org/mystere-iniquite/documents/chapters/documents_published/doc1/node13.html

(Cette source provient d'un site en faveur de Mgr Marcel Lefebvre, mais a l'avantage de toutefois rester dans la vérité concernant les prérogatives du Souverain Pontife validement élu, et oui le Saint Esprit travaille où Il veut et comme Il veut ! Amen !).

Un Pape ne défaillera "JAMAIS" dans la foi : tel est le dogme défini par Pie IX et les Pères du Vatican

    Il faut en finir une fois pour toutes avec cette maudite opinion du "Pape pouvant devenir hérétique en tant que docteur privé", calomnie souverainement injurieuse pour l'honneur de la papauté !  Deux simples citations tirées du chapitre 4 de Pastor aeternis, qui définit le dogme de l'infaillibilité pontificale, suffiront pour clore le débat une fois pour toutes.

    Première citation : "Petri Sedem ab omni  SEMPER errore illibatam ". Deuxième citation "fidei NUNQUAM deficientis charisma".

     Ainsi donc, selon Pie IX et les Pères du Vatican, le Pape est "TOUJOURS" pur de toute erreur doctrinale, et sa foi est "à JAMAIS indéfectible".  Si les mots ont encore un sens, cela signifie que la thèse du "Pape docteur privé hérétique" est une erreur dans la foi.

    Par ailleurs, la définition de l'infaillibilité pontificale doit être comprise dans le sens que l'Eglise l'a défini.  La Sainte Église catholique, apostolique et romaine, Mère et Maîtresse de tous les fidèles, a défini l'infaillibilité pontificale dans le sens d'une immunité QUOTIDIENNE du souverain pontife contre le virus de l'erreur.  Le paragraphe final du chapitre 4 (le Pastor aeternus stipule : "Si quelqu'un, ce qu'à Dieu ne plaise, avait la présomption de contredire cette définition, qu'il soit anathème"

    Un concile oecuménique a une autorité infiniment supérieure à celle de n'importe quel théologien, qui n'est pas, lui, infaillible dans tout ce qu'il écrit, l'Église a tranché en 1870 : l'opinion de ceux qui estiment qu’un Pape peut tomber dans l'hérésie en tant que docteur privé" n'est plus une opinion libre, mais une opinion contraire à la foi solennellement définie par un Concile oecuménique.

    Que certains théologiens soient d’un avis opposé au Magistère ne nous impressionne nullement, car en cas de désaccord, c’est l’Eglise qui a le dernier mot. « On aurait pu se demander si s’est la parole des théologiens ou celle du magistère de l’Eglise qui a le plus de poids et offre une meilleure garantie de vérité. A ce propos, on lit dans l’encyclique Humani generis : «  Ce dépôt (de la foi) ce n’est pas à chacun des fidèles, ni aux théologiens eux-même que notre Divin Rédempteur en a confié l’interprétation authentique mais au seul magistère de l’Eglise (…). Aussi, Pie IX, notre prédécesseur d’immortelle mémoire, lorsqu’il enseigna que le rôle très noble de la théologie est de montrer comment la doctrine définie par l’Eglise est contenue dans ces sources, ajouta, non sans grave raison, ces paroles : « dans le sens où l’Eglise l’a définie » (Inter gravissimas, 28 octobre 1870) ». Donc, pour la connaissance de la vérité, ce qui est décisif ce n’est pas l’ « opinion des théologiens », mais le « sens de l’Eglise ». Sinon ce serait faire des théologiens presque des « maîtres du magistère » ; ce qui est une erreur évidente » (Pie XII : allocution à la sixième semaine italienne d’adaptation pastorale, 14 septembre 1956).   

CONCLUSION DU TROISIEME CHAPITRE : Qu’un Pape puisse dévier de la foi en tant que « docteur privé » est une hérésie absurde condamnée solennellement part le Concile Vatican.

 

Christologie

 

SAINT CYRILLE D'ALEXANDRIE : L'ENFANT GRANDISSAIT ET SE FORTIFIAIT EN ESPRIT, REMPLI DE SAGESSE, LE DIEU VERBE A PEU A PEU PROPORTIONNE A L'AGE DE SON CORPS LA MANIFESTATION DE SA SAGESSE

 

LA DESCENTE AUX ENFERS DE NOTRE SEIGNEUR JESUS-CHRIST (29 JUILLET 2015)

 

 

Mariologie

 

SAINT ALPHONSE MARIE DE LIGUORI - LES GLOIRES DE MARIE

 

 

 

LE SAINT PERE BENOIT XVI ET LA QUESTION DU PRESERVATIF : COMMUNIQUE OFFICIEL DU SAINT-SIEGE

 

LE PAPE URBAIN VIII AU SUJET DES REVELATIONS PRIVEES

 

PIE IX ET PIE XI CONTRE LE SOCIALISME

 

LEON XIII : TOUT CHRETIEN DOIT ETRE UN VAILLANT SOLDAT DU CHRIST

 

 

L'Ange de la Sainte Eucharistie de l'ancienne chapelle du palais de l'Elysée

La chapelle de 1848 avait été décorée par l'un des meilleurs élèves d'Ingres, Sébastien-Melchior Cornu. Cet Ange tenant une hostie était originellement placé au-dessus de la porte de sortie. Il évoquait le Lauda Sion, la séquence de la fête du Saint-Sacrement écrite par Saint Thomas d'Aquin : "Voici le pain des anges devenu la nourriture de ceux qui sont en chemin". Il avait ainsi pour fonction de rappeler leur nécessaire viatique à ceux qui, leurs dévotions faites, s'en retournaient aux affaires du monde : de même que pendant la traversée du désert au Sinaï les Hébreux avaient été nourris par la manne, le "pain des anges", de même au long de leur pèlerinage terrestre, ceux qui sont devenus enfants de Dieu par le baptême sont nourris du "Pain vivant descendu du ciel". Mais la croix tracée sur l'hostie souligne une différence essentielle : si la manne sustentait une vie qui demeurait périssable, le vrai Pain des chrétiens sustente une vie qui va rejaillir en Vie éternelle.

 

Pères et Docteurs de l'Eglise

 

 

 

 

A CONNAITRE ABSOLUMENT - PERE PATRICK - SPONSALITE 2007 NOTRE DAME DE DOMANOVA 2005 1 2 3 4 5

 

ELEMENTS DE THEOLOGIE SUR LES AMES ERRANTES ET LEUR EXISTENCE

 

L'EXISTENCE DES NEPHILIM

 

COURTE REFLEXION PERSONNELLE SUR LE GRAVE PECHE DU SEDEVACANTISME

 

LE SEDEVACANTISME DEJA CONDAMNE PAR PIE IX